Sécurisation des passages piétons proches de l’école Joliot-Curie

Retrouvez le pdf du courrier ici : 2017 11 15 Courrier sécurisation carrefour Jean Mermoz signé

et l’annexe ici : Annexe courrier securisation carrefour Jean Mermoz

Châtillon, le 15 novembre 2017

A l’attention de Monsieur le Maire,

Objet :  Sécurisation des passages piétons situés dans le carrefour entre les rues Jean Mermoz, Jules Védrines et Esther Cordier et les avenues Clément Perrière et Marcelin Berthelot

Monsieur le Maire,

Les deux associations des parents d’élèves présentes sur l’école Joliot-Curie élémentaire souhaitent ensemble attirer votre attention sur plusieurs situations dangereuses qui se produisent régulièrement lors de la traversée des passages piétons situés au niveau du carrefour des rues Mermoz, Védrines, Cordier et des avenues Perrière et Berthelot, proches du groupe scolaire Joliot-Curie.

Indépendamment de l’absence de respect du code de la route par de nombreux automobilistes lors du passage du carrefour, nous pensons qu’un certain nombre d’aménagements devraient pouvoir améliorer la situation actuelle.

La première situation dangereuse dont nous souhaitons vous faire part se situe au niveau du passage piéton de l’avenue Marcelin Berthelot.

En effet, lorsque le feu est vert pour les véhicules des rues Esther Cordier et Jules Védrines, les véhicules venant de la rue Jules Védrines et souhaitant se diriger en direction de l’avenue Marcelin Berthelot s’engagent dans le carrefour et laissent passer les véhicules venant de la rue Esther Cordier. Lorsque le feu de la rue Esther Cordier passe au rouge, le feu piéton situé avenue Marcelin Berthelot passe au vert et les piétons commencent à traverser l’avenue Marcelin Berthelot en direction de l’école Joliot-Curie élémentaire (voir schéma et images en annexe pour une meilleure compréhension).

Le danger provient du fait que les véhicules déjà engagés dans le carrefour démarrent, à une vitesse plus ou moins importante, et ne s’arrêtent pas au niveau du passage piéton alors que le feu est vert pour les piétons.

Plusieurs situations dangereuses et altercations avec des automobilistes ont déjà été signalées par des parents d’élèves lors de la traversée de l’avenue Marcelin Berthelot, en particulier le matin autour de 8h et avant l’arrivée de la personne engagée pour faciliter la traversée du passage piéton (8h30 à 9h00).

La deuxième situation dangereuse se situe au niveau du passage piéton de la rue Jean Mermoz.

En effet, lorsque le feu piéton est vert, les familles s’engagent dans le passage piéton vers l’école et les voitures venant des avenues Clément Perrière et Marcelin Berthelot, qui ont leur feu vert au même moment, arrivent à une certaine vitesse et ne s’arrêtent pas à ce passage piéton (voir schéma et images en annexe). Plusieurs familles ont relaté avoir été effleurées par des voitures, au risque d’être écrasées. Cette situation se produit à tout moment de la journée, et sur ce passage piéton, il n’y a  personne pour faciliter le passage des familles aux heures d’entrée/sortie de l’école.

En complément, nous tenons à vous signifier notre incompréhension concernant la suppression du feu clignotant avec le triangle « attention passage piéton » qui existait jusqu’alors pour prévenir les véhicules s’engageant dans la rue du feu vert piéton. L’installation d’une signalisation plus visible aurait été préférable à sa suppression.

Une troisième situation dangereuse se produit au niveau du passage piéton situé sur la rue Jules Védrines. Quand le feu piéton est vert, certains véhicules venant de la rue Jean Mermoz ne s’arrêtent pas, notamment certains bus de la ligne 323 qui ignorent fréquemment ce passage piéton, ce qui n’est pas sans danger et qui a occasionné également quelques altercations.

Nous sommes convaincus que des solutions simples et peu onéreuses existent (modification du réglage/temporisation des feux, rajout d’un signal clignotant « attention piétons », rappel du danger auprès de la RATP, …). En complément, une présence ponctuelle de la police municipale de façon régulière, quelques jours par mois, aux heures d’intérêt (entre 7h45 et  9h00, midi, …), permettrait d’avoir une action dissuasive agissant sur les comportements des automobilistes.

Nous vous proposons d’effectuer une visite « terrain » aux heures d’intérêt, ensemble et avec les services concernés, dans les meilleurs délais, afin de traiter au plus tôt les points évoqués et diminuer les risques encourus par les nombreuses familles châtillonnaises dans ce secteur.

Vous remerciant par avance de l’attention que vous voudrez bien porter à notre courrier, nous vous prions d’agréer l’expression de nos sentiments les meilleurs.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s